Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
09 Jun

"Illuminati, à l’ombre d’un fantasme" avec Pierre-Yves Beaurepaire

Publié par Dominique Rech  - Catégories :  #18e siècle, #Premières HGGSP

Résumé
En 1776, l’ordre des "Illuminaten" est fondé en Allemagne dans l’espoir de former les futurs cadres du régime. Comment cette société secrète, très vite interdite, a-t-elle laissé la place à un mythe conspirationniste ? Comment expliquer la survivance de cette ancienne théorie du complot ?

avec :
Pierre-Yves Beaurepaire (historien, professeur d’histoire moderne à l’Université Côte d’Azur, spécialiste de l’histoire culturelle de l'Europe et du monde au siècle des Lumières).

En savoir plus
Les Illuminati, à l’ombre du complot ! En 1798, paraît le premier volume des Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme de l'abbé Barruel. Conspirations, complots, intrigues occupent une bonne place dans ses arguments pour expliquer l’impiété, l’anarchie, et le bouleversement profond que représente la Révolution française, avec moult détails. Selon l’abbé Barruel, "à date de l’instant où tous les Députés maçonniques furent illuminés, les progrès de la Secte Bavaroise deviennent menaçants ; et ils sont si rapides que bientôt l’univers sera rempli de conjurés. Leur centre désormais est à Francfort".
Les Illuminati sont partout, mais comment une petite société secrète du XVIIIe siècle, à la vie courte, est-elle devenue une machine à fantasmes ?
Publicité
Les Illuminati remis au goût du jour
Dans les années 2000 et 2010, les Illuminati étaient partout. Sur internet, les blogs, forums et réseaux sociaux décortiquaient leur soi-disant influence sur les réseaux de pouvoir. Dans les cours de récréation, les plus jeunes débattaient de leurs origines reptiliennes ou extra-terrestres. À la télévision, des documentaires diffusés en deuxième, voire en troisième partie de soirée donnaient la parole aux plus virulents complotistes. Les "Illuminés de Bavière" accédaient alors à une reconnaissance mondiale, facilitée par l’ère numérique, et imprégnaient les imaginaires.
"Les Illuminati sont toujours remis au goût du jour. Ils deviennent une sorte de supermarché en accès libre, de références, de peurs, de complots. Il est possible d'apposer le label Illuminati à tout. Il existe même un film d'animation Trump Vs The Illuminati sorti en 2020, où Donald Trump est un clown chinois dans l'espace et lutte contre des aliens, qui sont en réalité des Illuminati. Il y a une production absolument délirante, mais qui surfe toujours sur l'actualité", explique l'historien Pierre-Yves Beaurepaire.
Les Illuminaten : l'histoire d'une société secrète des Lumières
Derrière le mythe et les innombrables théories du complot se cache pourtant une part d’histoire. En 1776, alors que l’Allemagne guérit encore du traumatisme suscité par la guerre de Trente Ans et que les loges maçonniques se multiplient dans l’ère germanique, Adam Weishaupt fonde en Bavière l’ordre secret des Illuminaten. Partisan d’une interprétation radicale des Lumières, profondément anti-jésuite (qu’il soupçonne d’ourdir un complot pour renverser les acquis des Lumières), il cherche ainsi à former les jeunes cadres du régime et à leur apporter les bienfaits des Lumières – à les "illuminer", en somme. Cet ordre secret, qui ne compte d’abord qu’une poignée d’étudiants, pénètre ensuite les loges maçonniques d’Ingolstadt, de Vienne et même de Paris, jusqu’à compter plusieurs centaines de membres pour certains très influents. Si l’aventure des Illuminaten s’arrête tôt – l’ordre est dissout par les autorités bavaroises dès 1785 – leur postérité sera immense.
"À l'origine le fondateur de l'ordre des Illuminaten, Adam Weishaupt, se choisit comme nom d'ordre 'Spartacus', un nom en rupture, dans une logique de combat et la volonté de se débarrasser de cette mainmise jésuite sur l'éducation. Pour créer cet ordre, Adam Weishaupt commence par recruter ses propres étudiants pour progressivement faire une véritable société secrète qui doit transformer de l'intérieur la société, le rapport à l'éducation, jusqu'à la politique", explique Pierre-Yves Beaurepaire.
"Le choix du secret s'explique facilement. À l'époque comme aujourd'hui, il fait vendre", nous dit Pierre-Yves Beaurepaire. "Toutes les formes de secrets sont extrêmement attractives pour les membres qui entrent (dans l’ordre des Illuminaten). Il y a aussi l'idée de cheminer masqué, non dans une logique de complot, mais dans celle de s'organiser en marge pour mieux affronter les ennemis, les anti-Lumières."
Pourquoi ce groupe a-t-il immédiatement ou presque déchaîné la machine à fantasmes ? Comment expliquer la popularité et la survivance de cette ancienne théorie du complot ? Les Illuminaten formeraient-ils la matrice de toutes les théories du complot ?
À lire aussi : Mécaniques du complotisme
À lire aussi : 1984 : la pyramide du Louvre, un complot Illuminati ?
Pour en parler
Pierre-Yves Beaurepaire est professeur d’histoire moderne à l’Université Côte d’Azur et membre honoraire de l’Institut universitaire de France, spécialiste de l’histoire culturelle de l'Europe et du monde au siècle des Lumières.
Il a notamment publié :
Les Illuminati. De la société secrète aux théories du complot (Tallandier, 2022)
Atlas de l’Europe moderne. De la Renaissance aux Lumières  (Autrement, 2019)
Les Lumières et le Monde. Voyager, Explorer, Collectionner (Belin, 2019)
Dictionnaire de la Franc-maçonnerie (Armand Colin, 2014)
Franc-maçonnerie et sociabilité au siècle des Lumières (Edimaf, 2013)
La France des Lumières 1715-1789 (Belin, 2011)
Le Mythe de l’Europe française. Diplomatie, culture et sociabilités au temps des Lumières (Autrement, 2007)
L’Espace des francs-maçons. Une sociabilité européenne au XVIIIe siècle (Presses universitaires de Rennes, 2003)
L’Europe des francs-maçons (XVIIIe – XXIe siècles) (Belin, 2002)
L’Autre et le Frère. L’Étranger et la Franc-maçonnerie en France au XVIIIe siècle (Honoré Champion, 1998)
Sons diffusés dans l'émission
Lecture par Olivier Martinaud du formulaire de déclaration de confidentialité pour l'admission au sein des Illuminati écrit par Johan Baptist Strobl en 1787
Archive sur l'histoire du vicomte de la tour de Grandval dans l'émission Histoires magiques de l'histoire de France sur France Inter diffusée le 5 octobre 1976
Lecture par Olivier Martinaud d'un extrait du Discours sur le devoir des Américains dans la crise actuelle, prononcé par le président de l’Université de Yale Timothy Dwight le 4 juillet 1798
Extrait du film Le monde est à toi de Romain Gravas, sorti en 2018
Extrait du téléfilm Jacquou le croquant de Stellio Lorenzi diffusé le 25 octobre 1969
Archive de Salvador Dali réalisant un tableau à la gloire du dollar dans une édition spéciale des actualités télévisées de l'ORTF diffusée le 29 août 1964
Archive de George Bush qui évoque un nouvel ordre mondial le 11 septembre 1990
Montage de vidéos internet qui reprennent la théorie du complot autour des Illuminati
Extrait de la bande originale Science and religion du film Anges et Démons de Ron Howard, sorti en 2009
Générique de l'émission : Origami de Rone

Commenter cet article

À propos

Dominique RECH