Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 Mar

Bertrand Tavernier (1941 – 2021)

Publié par Pierrick Auger  - Catégories :  #Cinéma, #A la mémoire de

Né en à Lyon, la ville des frères Lumières, Bertrand Tavernier est le fils de René Tavernier, résistant et écrivain, qui publia Eluard et Aragon, ce dernier vivant à l’étage au-dessus de la famille, avec sa femme Elsa Triolet, durant la guerre. Il a donc grandi dans un milieu culturel et humaniste, auxquels ses films firent souvent référence.
Passionné de cinéma depuis ses douze ans, il fréquenta la Cinémathèque une fois à Paris, créa un Ciné-club en 1961, collabora aux Cahiers du cinéma et devint assistant réalisateur sur le tournage de Léon Morin prêtre (1961) de Jean-Pierre Melleville. Il fut aussi attaché de presse pour Stanley Kubrick sur 2001 : l’Odyssée de l’espace (1968), Orange mécanique (1971) et Barry Lyndon (1975).
Il réalisa son premier long métrage, L’Horloger de Saint-Paul, d’après L’Horloger d’Everton de Simenon, en 1974. Bertrand Tavernier tourna ensuite, entre autres, de nombreux films historiques, sur des périodes très différentes.
Il réalisa enfin un documentaire en 2016, Voyage à travers le cinéma français, devenu une série à la télévision. Voyageant à travers le cinéma de 1930 à 2008, le film de plus de trois heures compile 594 extraits couvrant 94 longs métrages, choisis et commentés par ce réalisateur-cinéphile.
Voici les films que j’aime de ce réalisateur, sans doute mon préféré.
Que la fête commence… (1975), sur la Régence.
Un dimanche à la campagne (1984) se déroulant à la veille de la Première Guerre mondiale.
La Passion Béatrice (1987) : LE film sur le Moyen – Age selon moi.
La vie et rien d’autre (1989) sur le traumatisme de la première Guerre mondiale.
L.627 (1992), un extraordinaire film sur le métier de policier, qui m’a fait hésiter un temps sur mon orientation professionnelle.
La fille de d’Artagnan (1994). Un bon film de cape et d’épée avec de formidables acteurs.
Capitaine Conan (1996). Un film dur et terrible sur la Première Guerre mondiale.

On pourra lire ici un portrait de lui paru dans le magazine L’Histoire n°374, en 2012.

https://pierrickauger.wordpress.com/2021/03/25/bertrand-tavernier-1941-2021/

 
Commenter cet article

À propos

Dominique RECH